Edith Wharton

Edith Wharton

Née à New York d’une famille de vieille souche new-yorkaise, Edith Warthon (1862-1937) développe très tôt un goût prononcé pour la littérature et l’écriture. Elle n’a que 18  ans lorsque ses premiers poèmes paraissent dans Atlantic Monthly. En 1893, elle rencontre Paul Bourget, qui l’initie à la haute société parisienne. En France, elle fera la connaissance de Jacques-Émile Blanche, Anna de  Noailles, André Gide, Jean Cocteau. Son premier roman, Chez les heureux du monde (The  House of Mirth, 1905), est un succès immédiat, vite jugé scandaleux pour sa peinture acerbe des mœurs superficielles de la mondanité new-yorkaise. Il sera plusieurs fois porté à l’écran. Suivront Sous la neige (1911), L’Écueil (1912) puis Le  Temps de l’innocence (1920), roman pour lequel elle reçoit le Prix Pulitzer. Elle finira sa vie à Hyères, au Castel Sainte-Claire-du-Château.
 
Twitter Facebook Partager cet auteur

Ouvrages parus chez Archipoche

Les éditions de l'Archipel
34, rue des Bourdonnais, 75001 PARIS

Suivez-nous Facebook Youtube Twitter

Editions l'Archipel Presses du Châtelet Editions Ecriture

menu
haut de page