Jeffrey Archer

La vie de Jeffrey Archer est loin d’être un long fleuve tranquille… Élu en 1969 à la Chambre des Communes, dont il devint l’un des plus jeunes membres de l’Histoire, il en démissionna quelques années plus tard après un scandale financier et décida de vivre de sa plume.
Pari osé mais payant ! La Main dans le sac (Presses de la cité, 1988) rencontra un succès immédiat aux États-Unis et se vendit à plusieurs millions d’exemplaires à travers le monde.
Entre la parution de ce premier roman et celle de Frères et rivaux, Jeffrey Archer a connu les honneurs – il a été anobli par Margaret Thatcher, tous ses livres ont figuré sur la liste des meilleures ventes du New York Times, il a été élu à la Chambre des Lords… – et les déshonneurs – Sir Jeffrey a été la cible d’un quotidien populaire qui l’accusa de fréquenter une prostituée, il a été condamné pour parjure et subornation de témoins à quatre ans de prison, il en effectua deux… À son habitude, il sut rebondir et en tira un journal intime devenu best-seller outre-Manche !
Comme le film d’Étienne Chatiliez, Frères et rivaux s’ouvre par un échange de nouveau-nés dans une maternité. Mais, au lieu d’emprunter les chemins de la comédie, le roman de Jeffrey Archer suit ceux du suspense… Séparés à la naissance, dans les années 1950, des jumeaux prennent connaissance du lien qui les unit au moment où il est déjà trop tard…
Avec Frères et rivaux, Jeffrey Archer se joue du hasard des destinées : ce roman, traduit dans quinze pays, raconte le combat de deux hommes. Tout aurait dû réunir ces deux frères, l’ambition politique les a transformés en rivaux.

Twitter Facebook Partager cet auteur

Ouvrages parus chez Archipoche

Les éditions de l'Archipel
34, rue des Bourdonnais, 75001 PARIS

Suivez-nous Facebook Youtube Twitter

Editions l'Archipel Presses du Châtelet Editions Ecriture

menu
haut de page